Qu’est-ce qu’une maison d’hôtes?

Qu’est-ce qu’une maison d’hôtes?

Hôtes vient du latin « Hospes, hospitis » (celui qui accueille un étranger) que l’on retrouve dans « hospitalité »
Au moyen-âge, les voyageurs pédestres, un peu comme les marcheurs de Compostelle aujourd’hui, trouvaient un peu partout des maisons ouvertes, des personnes prêtes à les accueillir, les nourrir, échanger sur leurs expériences et passer un moment convivial le temps d’une nuitée.

Qu’est devenue l’hospitalité à une époque où  l’individualisme, l’anonymat des grandes villes, l’industrialisation du tourisme, semblent avoir conquis le terrain?

Dans de nombreux pays du monde, l’hospitalité « médiévale » est encore une réalité. En Occident, elle manquait si cruellement que les créateurs d’Airbnb* dans leur concept « anti-touristique  » semblent avoir rencontré un énorme besoin qui permet de comprendre leur immense succès!  Faciliter les rencontres conviviales entre hôtes et voyageurs, ce n’est pas seulement économiquement génial, c’est aussi basé sur un esprit de « communauté ». Airbnb est un peu le « réseau social » de voyageurs, une utopie qui permet de se sentir accueilli et bienvenu un peu partout, moyennant une contribution financière. hospitalité

Nous qui adorons le partage, les échanges et la convivialité, vous n’imaginez pas à quel point cela nous correspond !

C’est aussi un modèle économique qui inclut les personnes qui cherchent de l’hôtellerie ou de la location « discount »…C’est un fait.  Mais les valeurs qui sous-tendent notre mode d’accueil méritent d’être expliquées en détail.

Étant nous-mêmes accompagnants professionnels dans le domaine du bien-être de la personne depuis de nombreuses années, les notions de confidentialité, d’intimité, de conscience de groupe nous sont familières et chères.

Nous souhaitons être attentifs mais pas intrusifs

Nous souhaitons être discrets mais pas absents

Nous souhaitons que vous vous sentiez chez nous comme chez vous, mais nous n’avons pas l’intention de disparaître comme des fantômes ou des « marchands de nuits »…

L’âme d’une maison ce sont ses habitants. Nous désirons que vous en fassiez partie, le temps d’un séjour, d’un séminaire, d’une fête.
Merci de comprendre notre présence discrète et notre service comme un plus, pas comme des embarras ou des freins à votre intimité personnelle ou de groupe si vous venez en groupe.

JM et M

*Airbnb, pour ceux qui ne connaissent pas, est une plate-forme de mise en relation de particuliers avec des voyageurs, avec ou sans petit-déjeuner, un peu partout dans le monde, court-circuitant les professionnels classiques de l’hébergement…

Vos escapades printanières en Charente Maritime

Nous avons eu le plaisir de vous rencontrer en 2015 pour un séjour dans l’un de nos mobilhomes à Ronce Les Bains ou tout simplement de vous renseigner par mail ou par téléphone sur nos offres de séjour et vacances.

En 2016,  nous avons voulu vous réserver une très agréable surprise pour vos escapades printanières ou estivales, vos courts séjours ou un simple passage d’une nuit en Charente-Maritime…que diriez-vous d’un accueil en chambres d’hôtes, où draps, serviettes et petit-déjeuners gargantuesques sont inclus?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le logis des Lauriers Roses

Ces chambres au nombre de cinq se situent dans une maison ancienne au coeur de Marennes/Oléron… elles ont toutes un cachet différent. Vous pourrez choisir celle qui vous convient sur notre site http://www.plaisirsnature.net rubrique « chambres d’hôtes » où vous trouverez un lien pour votre réservation.

Nos quatre mobilhomes sont toujours prêts à vous accueillir à la Pignade, Ronce les Bains. Profitez de la piscine couverte et chauffée qui ouvre ses portes le week-end de Pâques!

En tant que propriétaires particuliers, nous mettons un point d’honneur à vous offrir un très bon rapport qualité-prix, un accueil personnel et une écoute attentive de vos besoins pour que votre séjour soit parfait.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Marennes, premier bassin ostréicole d’Europe

A deux ou en famille, nous vous attendons pour une « échappée » Nature en Charente Maritime. Invitez vos amis pour faire la fête jusqu’à 15 personnes au Logis des Lauriers Roses, et/ou regroupez nos 4 mobilhomes pour vous rassembler à la Pignade, jusqu’à 25 et profiter ensemble du Parc aquatique avec sa piscine chauffée !

Le printemps s’annonce festif !

 

Qu’y a-t-il derrière le prix d’une location de vacances?

Etes-vous de ces vacanciers qui pensent que l’on peut toujours, lorsqu’on est futé, obtenir un séjour en hotel 4* à prix cassés, ou n’importe quelle prestation touristique tout compris? Qu’il suffit de bien chercher, de réserver vraiment tôt ou vraiment tard, de négocier jusqu’à la nausée pour faire jouer la concurrence? Je pratique moi-même parfois, en dernière minute et hors saison ce nouveau jeu de l’ère d’Internet : chercher pendant quelques heures LE vol ou LE séjour au meilleur prix et pousser un cri de triomphe lorsque ma réservation est conclue!
Nous gravitons aujourd’hui dans un univers d’hyper consommation : le volume d’offres peut nous perdre ou nous blaser.
De consommateurs nous sommes presque tous des  « consom’acteurs » : exigeants, curieux et réfléchis. Depuis une petite décennie, la tendance « Groupon », «  Lastminute », Low-cost, nous a même amenés à penser que l’on peut toujours trouver nos produits en promotion, obtenir toute prestation, même haut de gamme pour un prix cassé…
Mais qui paie pour ce que nous économisons? 
le mobilhome d'un propriétaire est son petit bijou

Mobilhome sweet home

Face à de grosses structures, la logique est simple : sur le nombre, on peut toujours sacrifier les prix sur un petit pourcentage de chambres de séjours, ou de mobilhomes, pour faire de la pub et avoir une image attractive, qui ramènera un volume de clientèle confortable.

Leur calcul de rentabilité est toujours bien fait, et ils se rattrapent sur de nombreux détails auxquels nous n’allons pas faire attention, la glace après la piscine, le petit apéro sur la terrasse, l’excursion à ne pas rater, les loisirs ou prestations annexes qu’il est difficile de refuser aux enfants…
Mais si vous préférez les ambiances familiales, les petites structures, ou l’accueil forcément plus chaleureux d’un particulier qui vous louera SON mobilhome (son bijou…), la logique est un peu différente. Entre sa location de parcelles, l’entretien, les petits plus que ce particulier vous offrira sans même y réfléchir… s’il s’aligne sur les prix « cassés » , il ne pourra tenir longtemps, à moins d’y perdre peu à peu sa rentabilité, puis ses économies!
Parfois, nous croyons simplement faire jouer la concurrence et nous en tirer avec un très bon prix. Ceci réserve parfois de bien mauvaises surprises.
Qu’y a-t-il derrière un prix?
La saison dernière, nous avons reçu au moins deux vacanciers allergiques aux acariens, et qui avaient fait l’expérience de louer des mobilhomes sans avoir une réelle idée de leur âge et de leur état de conservation. Les textiles mal entretenus ne vieillissent pas très bien, et les histoires que nous avons entendues sur les odeurs et l’état de vétusté nous ont abasourdis!
Oui, de nombreux mobilhomes sont annoncés à des prix défiant toute concurrence, mais vous allez peut-être faire l’expérience de déménager dans une chambre d’hotel in extremis pour cause d’allergie ou d’odeur de moisi….
Dans une annonce, on ne voit pas toujours réellement les commodités, les petits détails qui sont parfois pénibles comme le manque de vaisselle, la distance de la plage ou une piscine magnifique…mais non chauffée. On ne voit pas non plus l’ambiance d’un lieu, on ne peut prévoir si les personnes qui vont nous accueillir seront vraiment à notre service ou comme des portes de prison…
Le relationnel, le service, les conseils, les petits plus…rien de tout cela n’est visible et peut faire une vraie différence dans la qualité de votre séjour.
Est-ce qu’on se fait « avoir »  en payant le prix normal?
L’industrie (grande distribution ou industrie du tourisme) nous suggère que

est-ce que moins cher c'est mieux? et qui paie le prix?

est-ce que moins cher c’est mieux? et qui paie le prix?

moins cher c’est mieux, et que faire baisser les prix est bon pour tout le monde…On voit ce que cela donne avec des agriculteurs qui travaillent à perte, par exemple…

Chercher le meilleur rapport qualité-prix est une autre démarche…si vous préférez louer à des particuliers, posez des questions, communiquez avec les propriétaires,
Lorsque vous trouverez le mobilhome d’un particulier à un prix de loin inférieur au prix d’offres comparables… posez-vous cette question :
Y aurait-il un petit détail caché qui fait que c’est LUI qui fait la bonne affaire et pas moi?
Comparez donc ce qui est comparable : demandez l’âge du mobilhome, essayez d’obtenir de nombreuses photos, des détails sur l’inventaire, ce qui est réellement fourni, les services payants à côté…demandez aussi si vous allez rencontrer le propriétaire ou si un prestataire anonyme fera à sa place l’entrée et la sortie. Demandez-vous ce qui est réellement important pour vous, quel niveau de qualité vous attendez? Serez-vous aussi bien dans un décor « kitch » ou une literie vétuste?
Parce qu’au fond, si vous économisez de l’argent mais gâchez vos vacances, cette économie peut vous coûter très cher…en bien-être !
Bonnes vacances 2016!

Face de Bouc ou la chasse aux sorcières

Facebook, semble-t-il, sert de Forum Universel, dans un monde oùface-de-bouc l’on ne se rencontre plus beaucoup sur les places publiques. Mais chacun écrivant sur son propre « mur », il peut être tentant de se défouler en ignorant purement et simplement les victimes de nos insultes puisqu’elles ne peuvent répondre…
Découvrez le mode d’emploi pour accuser sans preuves, diffamer, outrager, déchaîner la haine…
Suivez l’exemple de ce brave agent immobilier de Charente Maritime, gentil et humaniste, qui s’est cru doublé, escroqué par des particuliers. Son sang n’a fait qu’un tour :  il fallait d’urgence, et sans autre forme de procès punir le « malhonnête » qui s’était joué de lui.
En quelques minutes, voilà le feu d’une rumeur publique allumé : accusation nominative, caricature et prise à partie de tous ses « amis » FB pour une campagne de dénigrement décomplexée, puisque l’accusé est présumé coupable…
A mort ! Cela rappelle un peu les lynchages du Far West. Procès? Inutile.  Exécution? Immédiate! En passant, on amuse la galerie :  tout le monde se marre et lance ses petits commentaires vengeurs.On rentre chez soi en s’étant bien amusé…

Notre particulier, alerté par tant d’insultes, intervient au débat pour corriger les malentendus et donner sa version de l’histoire…
Mal lui en prend : le voilà aussitôt taxé de menteur et d’agresseur par le « gentil humaniste », qui n’imaginait même pas qu’une autre version puisse exister.  Offensé par l’audace de ce méchant client qui lui a échappé et ne voulant surtout pas que le doute s’installe dans la tête de ses spectateurs (qui auraient pu lire ce « droit de réponse »), d’un clic, il fait taire le manant : commentaires supprimé, profil bloqué… après tout, pourquoi se gêner puisque l’autre est sûrement méchant et de mauvaise foi?
Morale de l’histoire : comme l’incendiaire qui craque son allumette et s’enfuit en courant, le lâche qui pense pouvoir tuer  une réputation tout en étouffant les droit de réponse s’expose à des retours de flammes. Ben oui, il ne suffit pas d’un clic pour que les victimes (réelles) d’intimidation et de diffamation (virtuelle) se taisent à jamais.

Les faits

Au cours de notre recherche d’une maison en Charente Maritime, nous avons depuis de nombreux mois épluché annonces, sites, comparateurs, pages Facebook…, appelé, envoyé des mails, gardé l’oeil sur les panneaux et bien sûr l’incontournable « Bon Coin » ou l’on trouve tout et n’importe quoi. Une vraie jungle ! Entre autres, certains annonceurs qui s’avèrent être des agents immobiliers, mélangés à des particuliers.
Passant donc un matin de février à Marennes à la sortie du Leclerc nous apercevons une façade qui nous semble familière. Nous étions sûrs de l’avoir déjà vue quelque part, dans une annonce… Pas de panneau à vendre visible. En faisant le tour, nous découvrons un petit panneau avec un numéro de téléphone. On appelle. La propriétaire décroche et nous ouvre. Elle nous explique qu’elle cherche à vendre depuis longtemps, mais que les agences immobilières n’ont pas fait grand chose et qu’elle est pressée de trouver un acquéreur pour sa maison d’hôtes.
Cette maison correspond vraiment à nos attentes. Nous sommes emballés. Nous tombons très vite d’accord et repartons enthousiastes!
Notre bonne humeur se teinte de surprise quand un agent immobilier, qui dit nous avoir envoyé un mail suite à une demande d’infos, nous appelle pour nous dire que nous l’avons « doublé » et nous traiter de malhonnêtes…Les insultes pleuvent sur le mur Facebook d’un certain Olivier Tourtiau-Thevenin. Ce personnage publie un statut outré et larmoyant, faisant appel à tous ceux qu’il connaît pour dire du mal de nous. Le tout sur sa page professionnelle, au milieu des annonces immobilières.
En cherchant un peu, nous retrouvons le mail et effectivement nous voyons que les photos jointes ressemblent comme deux gouttes d’eau à la maison que nous venons de découvrir!
Le même jour, la propriétaire affolée nous appelle en disant qu’elle a reçu des menaces de la part d’un agent immobilier (un autre apparemment) qui avait lui aussi noté un appel de demande d’information. Elle reçoit le lendemain un recommandé lui intimant l’ordre de payer 10000€ à moins de faire annuler la vente…
Terrorisée, elle ne sait plus quoi faire et ne dort plus. Heureusement elle reçoit un peu d’apaisement grâce à son fils qui est dans la partie et lui assure qu’il ne s’agit que d’intimidation, et que les agressions verbales dont elle fait l’objet de la part des deux agents énervés sont totalement infondées et déplacées.
Finalement le compromis finit par être signé.

Fin de l’histoire?

Non. Les insultes s’accumulent sur Facebook et nous décidons quand même de ne pas nous laisser nommer et insulter comme cela.
Nous prenons alors le temps de répondre en détail, d’expliquer, de réfuter ce procès d’intention et ces commentaires quasi hystériques qui promettent de nous faire le plus de mal possible pour venger ce que nous aurions fait de mal….
Résultat? Le Monsieur Tourtiau-Thevenin (lâcheté ou honte ? ) supprime nos commentaires, censure totalement le droit de réponse tout en conservant ses accusations méprisantes et ses incitations à la haine, bien visibles sur son mur.
Il ne nous reste plus qu’à trouver un moyen faire entendre notre droit de réponse, pour que tous les spectateurs pris à partie puissent se faire leur opinion, plutôt que d’être manipulés par des insinuations nées d’une frustration bien réelle, mais un peu parano, tout de même!
Un petit conseil : réfléchissez avant de demander des renseignements à un agent immobilier. Vérifiez si c’est bien un particulier avant de poser la moindre question. Car même si vous êtes de bonne foi, vous risquez de vous faire traiter de tous les noms et réclamer des dizaines de milliers d’euros parce qu’on vous a envoyé un mail…
Reste donc, pour être complet, à citer la publication du monsieur Tourtiau et notre réponse, censurée illico.


CITATION de la publication de Olivier Tourtiau-Thevenin sur son mur, le 22 février à 16h38:
Bonjour à tous mes Amis et Connaissances « Facebookiens & Facebookiennes »… Petit billet d’humeur, de mauvaise humeur, de Très Mauvaise Humeur ! ! !… émoticône frown
Je viens d’être pris de très haut par un certain Monsieur Jean-Marc Perrier, qui m’avait contacté par Facebook au sujet d’un bien que j’avais en vente à Marennes : la Maison d’Hôtes « Les Lauriers Roses »… Je lui avais répondu, le 10/02/2016, en lui envoyant la fiche descriptive de ce bien sans lui en indiquer l’adresse, mais en même temps, retrouver une maison d’hôtes à Marennes, pas bien dur…
Hé bien cette personne est allée trouver directement les vendeurs, prétendant avoir vu « par hasard » leur petit panneau ‘à vendre » en sortant de faire ses courses à Leclerc…
Et ça, bizarrement le 17/02/2016…
Et maintenant, ils vont bientôt signer un compromis de vente sans moi…
Je suis écœuré ! ! !…
Comment cette personne, qui est :
1 – Loueur de Mobil-homes à Ronce-les-bains au camping La Pignade-Siblu Village sous le nom « plaisirs nature 17 »,
2 -« Masseur-Bien être » à Niort, et qui,
3 – compte tenir une Maison d’hôtes à Marennes,
DONC QUE des activités en lien avec le PUBLIC, peut avoir une telle attitude ???
Je compte sur vous tous pour lui faire une EXCELLENTE PRESSE ! ! !…
(je me suis permis de nommer toutes les personnes que j’ai en amis « communs » avec cette personne, si cela vous dérange, vous pouvez supprimer cette identification…)

 


NOTRE REPONSE (en commentaire, du 1er mars, supprimée aussitôt)
Après ce long discours, accusateur et surtout insidieusement moralisateur, remettons un peu d’ordre :

1)Vous pré-supposez qu’un message en réponse à une annonce,  un appel téléphonique sont des manoeuvres (déjà) frauduleuses destinées à « soutirer » des informations dans le but prémédité de vous « doubler ». C’est un peu narcissique de penser que je n’ai contacté que vous, que j’ai mis au point une stratégie, alors que vous savez sûrement que lorsque l’on est en recherche on épluche des dizaines d’annonces, dans la jungle des annonces privées, des agents qui sont plusieurs sur le même bien, des réseaux sociaux, des sites comparateurs, des mails, des appels…

2)Vous supposez que je suis « mal intentionné ». Que je suis un « méchant particulier qui mange le pain des pauvres agents professionnels sans défense». Lorsque j’ai vu cette façade qui me rappelait quelque chose en sortant du Leclerc, vous imaginez je me souvenais forcément d’où je l’avais vue. A vrai dire, elle me rappelait les annonces du Bon Coin, et il y en avait plusieurs…

3)Vous supposez tranquillement dans votre coin, puis qualifiez mon droit de réponse légitime de « tissu de mensonge ». Il vous apparaît donc tout-fait légitime d’en appeler à la haine, à l’indignation. Vous ne demandez pas seulement un soutien moral pour une expérience qui vous déplaît Vous incitez publiquement à me dénigrer sans me connaître, certains m’insultent déjà allègrement dans les commentaires. Il vous apparaît tout aussi naturel d’en appeler à « briser ma réputation»…sans vous demander si votre « scénario » n’aurait pas quelques failles…

Si vous êtes si sûr de votre bon droit, pourquoi ne pas agir devant la justice? Pourquoi ne pas demander à une autorité légitime de trancher, plutôt que de demander mon « lynchage » de manière préventive. Comment allez-vous réparer si vous vous trompez de cible? Allez-vous contacter chacun de vos amis pour leur dire de « réparer » ma réputation et de ne plus dire du mal de moi?….
Campagne de dénigrement, diffamation…ce n’est pas anodin et il serait peut-être utile de vérifier vos suppositions avant de faire hurler les loups…

4)Je vous dois en effet des excuses, sur deux points :

Premier point :
En effet, Monsieur Tourtiau j’ai mal choisi le mot « contact ». Toutes mes demandes d’infos suite aux annonces, les coups de fil, les recherches diverses qui obtiennent au moins une réponse sont certes des contacts. J’épluche les annonces, je me renseigne… Oui je fais beaucoup de contacts.  Mais un contact représente-t-il un devis, une commande, un contrat? Généralement lorsque c’est le cas, qu’un engagement contractuel est pris, on est au moins mis au courant des conditions… Ce que je voulais dire dans mon commentaire, c’est que je ne vous connais pas, et parmi les multiples contacts que j’ai eu au cours de ma recherche, notre échange téléphonique n’a pas marqué mon esprit, au point que je ne me souvenais même pas de votre nom.
Quelle est la juste valeur des choses? Combien estimez-vous que je vous dois pour avoir consulté votre page professionnelle Facebook? Combien facturez-vous lorsque vous envoyez un mail? Que vous répondez au téléphone??? Quels seraient les renseignements confidentiels que vous m’auriez confiés, ou l’action que vous auriez menée sans laquelle la vente n’aurait pu se faire? Certains professionnels facturent leur temps, leurs conseils, et ils le font savoir à la première minute. Alors soit c’est pareil pour votre profession et j’aurais dû être informé avant de ce à quoi je m’engageais… ou alors je n’ai tout simplement rien fait de malhonnête en vous parlant quelques secondes au téléphone…

Le deuxième point :
Mes excuses pour avoir pensé, toute une semaine durant, que vous étiez l’auteur de cette lettre recommandée avec AR qui a fait paniquer notre chère vendeuse…dont l’état de santé ne méritait pas cela. En effet, l’ouï-dire de la vente, non encore finalisée, a déclenché une guerre sans précédent au sein de la grande famille unie des agences immobilières. Pendant que vous offriez mon image déformée en pâture sur un mur de Facebook…un autre agent que j’avais aussi questionné dans le cadre de mes recherches a estimé que le « Bout de gras » lui revenait. Menaces et intimidations à la vendeuse, veuve de 81 ans seule à gérer tout… lettre AR pour réclamer (elle aussi) sa commission pour avoir donné des renseignements!
Cela ressemble à un cauchemar version Walt Disney: Dans un repère sous-marin, une bande de requins avides et affamés repèrent enfin un butin facile à attraper, dans une grotte gardée seulement par deux individus âgés et non entraînés…, le requin « Humanis »  appelle ses amis à la rescousse pour se donner du courage, s’attaque au rocher qui en barre l’entrée, prépare une ruse pour détruire le rocher, sous les encouragements enthousiastes des spectateurs…pendant ce temps le requin « Prédator » double tout le monde, se jette voracement sur le butin passant par une entrée dérobée, profitant du maillon faible qu’il terrorise au passage et récupère l’avantage en moins de deux.

Alors? Dans cette compétition féroce, à qui serions-nous redevables, au juste? Toutes les agences que j’ai consultées dans le cade de mes recherches estiment-elles que leur commission, sans compter des dommages et intérêts, est due automatiquement pour tout envoi de renseignement?
Depuis 3 ans que cette maison était en vente, à travers diverses annonces, agences…la vendeuse s’est plainte du manque d’enthousiasme à prospecter et de la rareté  des rendez-vous obtenus par les agents immobiliers…
Bon, au moins on dirait que l’enthousiasme est revenu, maintenant qu’elle a trouvé acquéreur…

Vous savez Monsieur Tourtiau, j’ai travaillé dur toute ma vie et je viens dans votre région placer mes économies. Je ne dois rien à personne et j’ai toujours tenu mes engagements. Ce que je fais c’est par plaisir et avec plaisir. J’ai soif de nature, de convivialité, de bien vivre et d’humour…pas d’argent… et la bêtise m’insupporte!!

Vous n’êtes peut-être pas là pour vous mettre à ma place, comprendre mon point de vue afin d’élargir le vôtre, mais pourriez-vous reprendre votre souffle et réfléchir un peu avant de continuer à jouer les Don Quichotte?

Tout ce que vous continuez à faire pour impressionner, troubler et culpabiliser une dame âgée, figure bien connue et appréciée de Marennes, ressemble à de l’acharnement. Elle n’est, pas plus que moi, un défouloir pour votre frustration.

Ronce les bains, La Tremblade, Marennes…

cabane bleueBienvenue en vacances à Ronce les Bains – La Tremblade, Marennes… c’est le moment idéal pour découvrir tous les atouts du littoral charentais!
La Tremblade est une étape incontournable  du tourisme ostréicole dans le bassin de Marennes-Oléron, à proximité des grandes stations et plages, Royan, Saint-Palais-sur-Mer, La Palmyre, l’île d’Oléron,…
Pendant votre séjour à Ronce les Bains, profitez de cette station balnéaire historique et pleine de charme, dans les pins, avec de superbes plages de sable fin face à l’île d’Oléron et face à l’Océan.
Les plages de Ronce-les-Bains, ce sont 25 kilomètres de sable fin, des plages qui portent des noms chargés d’histoire et de tradition, le Mus de Loup, la Cèpe, le Galon d’Or, l’Embellie, la Pointe Espagnole, la Côte Sauvage…
Idéalement placés vous pourrez visiter La Palmyre avec son célèbre  zoo, son marché artisanal nocturne, son hippodrome, Royan et ses plages de la Grande Conche,  Talmont avec  son histoire millénaire et son environnement d’eau et de marais.
Vous découvrirez aussi la cité de l’huitre à Marennes, l’île d’Oléron, le musée de la Marine et la Corderie Royale de Rochefort, l’aquarium de La Rochelle…
couchersoleil
Nous sommes heureux de partager avec vous notre passion, celle d’une région particulière, insolite par son microclimat au niveau d’ensoleillement annuel quasi identique aux stations balnéaires du Sud,…
C’est notre petit paradis, et nous continuerons à vous en faire découvrir les délices, page après page…
Ronce